Je suis une légende de Richard Matheson

 

Je suis une Légende (titre original I am Legend) est un roman de science-fiction de l'auteur américain Richard Matheson paru en 1954

Le livre relate le destin tragique du dernier homme sur Terre, seul être humain à ne pas avoir subi les affres d'une pandémie ayant inexorablement transformé les victimes infectées en créatures présentant toutes les caractéristiques des vampires.

Robert Neville est le dernier survivant d'une pandémie d'origine bactérienne qui cause, chez ses sujets, un état proche du vampirisme. Cette pandémie est d'origine obscure, apparemment liée à des tempêtes de poussière qui soufflent régulièrement sur les villes désertes de ce monde post-apocalyptique. Neville tient tête, depuis trois ans, à cette nouvelle espèce parmi laquelle se trouvent ses anciens amis et voisins devenus des vampires apparemment écervelés dont l'unique occupation semble être de se réveiller la nuit pour venir gratter sa porte et ses murs, l'appelant pour qu'il les rejoigne. Neville vit dans une maison barricadée, fortifiée contre les attaques nocturnes, ne sort que pendant la journée pour tuer dans leur sommeil quelques-uns de ces monstres d'un pieu en plein cœur et pour partir à la recherche de produits de première nécessité, puis se retire chez lui à la tombée de la nuit pour survivre et noyer son angoisse dans l'alcool. Il se réveille ainsi, chaque matin, dans un climat d'horreur, étouffé par la solitude et les remords. Parfois, un cadavre de femme déchiqueté est déposé par les autres devant la porte.