Nécroscope de Brian LUMLEY

 

Nécroscope :

Harry Keogh a toujours eu ce pouvoir particulier qui lui permet de parler avec les morts. Reconnaissants qu'il le
sorte de leur ennui éternel, ceux-ci lui confient leurs secrets. Sans qu'il le sache, il est un " nécroscope ". Mais nous sommes en 1971, c'est l'époque de la guerre froide, et sa spécialité va faire de Harry le personnage central de la lutte entre les services britanniques et le KGB. Car de l'autre côté du rideau de fer on s'intéresse aussi beaucoup aux pouvoirs paranormaux et l'on s'apprête à nouer une alliance avec une créature maléfique enterrée dans les montagnes de Roumanie, patrie d'un certain Vlad Dracul... Le décor est posé pour l'affrontement surnaturel le plus violent et le plus terrifiant qui soit


Nécroscope, tome 2 : Wamphyri

Il entend les morts.
Tel est le don d'Harry Keogh, et aussi son fardeau. Ainsi s'expriment les pensées de ceux qui reposent sous terre : les morts dans leur tombe... mais aussi les morts-vivants !
Et ce qu'ils lui disent est terrifiant...
Une nouvelle menace plane sur le monde. Yulian, corrompu dans le ventre de sa mère par Thibor Ferenczy, le terrible et trépassé membre des Wamphiri, éprouve maintenant une étrange compulsion : connaître son vrai père et répandre son oeuvre de par le monde. Et seul Harry Keogh a le pouvoir de l'arrêter.
Le second vrai problème d'Harry en ce moment, c est que, prisonnier du continuum de Möbius, il n'a pas de corps !


Nécroscope, tome 3 : Les Origines

Au-delà de la mort ? La damnation éternelle !
Les montagnes de l'Oural en Russie dissimulent une porte surnaturelle. Des scientifiques soviétiques et des experts, dans une base militaire secrète, étudient la porte et les créatures maléfiques qui en surgissent dans l'intention d'exterminer l'humanité.
Quand Jazz Simmons, un agent britannique chargé d'infiltrer cette base, est capturé par l'ESPionnage du KGB et contraint de franchir la porte, son dernier message avertit Harry Keogh, le Nécroscope, que les vampires se préparent à une invasion massive.
Harry n'a pas le choix : il doit frapper le premier et porter la guerre des humains contre les vampires sur les propres terres de ces derniers. Mais son don spécial sera inutile là-bas : à quoi bon appeler à l'aide les morts, dans un monde où rien ne meurt jamais, où hommes, femmes et enfants deviennent les serviteurs morts-vivants des Wamphyri ?