Le livre des vampires de Jacques Sirgent

 

Non-mort et non-vivant, immortel, nécromancien, maîtres des éléments dévastateurs et des créatures inférieures, capable d'apparaître et de disparaître à sa guise, assoiffé de sang humain, invisible dans les miroirs, allergique à tout lieu saint et à tout objet sacré, le vampire concentre tant de fantasmes, tabous et phobies qu'il est bien un prince des ténèbres, un surhomme maudit qui ne cesse depuis l'Antiquité d'alimenter mythes et fictions, tout en conservant un inexplicable pouvoir de fascination et d'admiration mais est-ce vraiment contradictoire ? Fondateur du Musée des vampires, Jacques Sirgent invite le lecteur à une passionnante visite historique, mythologique, sociale et littéraire du phénomène des vampires, de Vlad Tepes Dracul à Bram Stoker, du vampirisme contemporain au cinéma des vampires, dans un ballet d'érudition jusqu'alors inédit.