Vampires - 100 questions réponses par Victor Miller

 

«En tant que vampires, nous ne venons pas d’un lieu en particulier. Nous sommes des évadés des ténèbres. Nous n’avons pas de pays, ou de région d’origine, sinon la noirceur commune à laquelle nous avons un jour échappé et qui nous poursuit pour l’éternité. Ma famille vit ici, mais nous venons d’ailleurs. En fait, nous changeons d’endroit régulièrement, car nous sommes de perpétuels exilés. Nous sommes des exilés du monde des vivants et de celui des morts, en même temps. Il y a eu un lieu, il y a bien longtemps, où le premier vampire a ouvert les yeux sur le monde des vivants. Un vampire, un être du monde des morts, qui s’est trouvé emprisonné par un pacte, ici, dans le monde des vivants. En tant que vampire, je peux vous assurer que tout ce que souhaite un vampire sain d’esprit, c’est de pouvoir quitter cet état. Mais nous ne le pouvons pas... Les vampires sont prisonniers de leur soif de sang humain. Nous devons tuer et tuer encore pour nous-mêmes survivre.»