63729197

 

Dracula, l'un des romans les plus lus de tous les temps, est également l'un des plus incompris. Un livre rempli de symboles, d'allusions, de non-dits, sibyllin, somme toute, comme l'était l'époque victorienne sous laquelle il fut écrit... sur une période de dix ans, commençant à l'été 1888, quand sévissait à Londres un tueur en série qui se surnomma lui-même Jack l'Éventreur. On ne le trouva jamais. Dans la préface de l'édition islandaise de Dracula, que peu de monde a lue, Stoker évoque les meurtres de l'Éventreur comme une possible source d'inspiration. Un mystère de plus à mettre à son actif. Plongez dans ce roman sulfureux, mais soyez prévenus : vous n'en sortirez peut-être pas indemmes...

 

Édition : Camion Noir (1 février 2010)