51+CWxblIkL

 

Créature avide de sang, le vampire est une source d'inspiration inépuisable pour les poètes et les romanciers... Les premiers textes "officiels" sur le phénomène apparaissent autour des années 1740. Mais c'est surtout le Dracula de Bram Stoker, publié en 1897, et adapté au théâtre en Grande-Bretagne en 1924, qui donne son envol au mythe. Au XXe siècle, le vampire est partout, et il devient même l'un des éléments majeurs de la culture populaire mondiale, présent aussi bien dans la musique rock, de variété ou le jazz que dans la comédie musicale, la bande dessinée ou la publicité. Symbole de rébellion et de libération sexuelle, le vampire est un être d'exception qui ne saurait se satisfaire des codes imposés au genre humain. De cimetière en maison hantée, balade en compagnie de Charles Nodier, Lautréamont, Voltaire, Tolstoï, Alexandre Dumas, Charles Baudelaire, Bram Stoker, Guy de Maupassant, Goethe, Sheridan Le Fanu, John Ajvide Lindqvist, Ann Radcliffe, John Polidori et bien d'autres...

 

parution Mercure de France (13 octobre 2011)