affiche-version-dc3a9finitive

 

Sexe, sang et décadence, la résurrection du mythe du vampire en Louisiane.


Depuis des siècles, le nosferatu est dans l’inconscient collectif un résident d’Europe de l’Est, une créature de Roumanie ou de Transylvanie. Mais à chaque époque son vampire, et il semblerait que celui de ces trentes dernières années soit devenu américain : il cacherait désormais son cercueil dans les bayous, en Louisiane !


Morgane Caussarieu analyse comment les amateurs d’hémoglobines, dans les œuvres Southern gothic, deviennent sous la plume des écrivains et les caméras des cinéastes, une somatisation de la culpabilité historique et du malaise du Sud Profond. Tour à tour esclavagiste dans les Plantations, soldat confédéré ou marginal sexuellement décadent, le vampire sudiste — popularisé par le Entretien avec un vampire d’Anne Rice — est une créature complexe qui s’amuse à briser les tabous de la puritaine Amérique. La série TV culte True Blood l’ayant propulsé sur le devant de la scène, il était donc temps de lui consacrer un essai !


Il y aura dans cet essai :


• Une préface du grand spécialiste des vampires, Jean Marigny.
• Une interview d’Anne Rice
• Un essai qui mélange Histoire, gender studies et pop culture
• Une approche documentée, originale et inédite du vampire écrite dans un style punchy
• Un voyage fascinant dans le passé traumatisant et sensuel de La Nouvelle-Orléans
• Une analyse d’œuvres incontournables comme Âmes perdues de Poppy Z. Brite, Riverdream de George R. R. Martin ou Aux Frontières de l’aube de Kathryn Bigelow.
• L’auteur est une vraie passionnée du genre, et cela se sent.
• Un sujet d’actualité grâce au succès de True Blood, la sortie au cinéma d’Abraham Lincoln chasseur de vampire, et la réédition d’Entretien avec un vampire.