06 avril 2011

Vampire : Portrait d'une ombre

9782913939004

 

Le 30 novembre 1997 le Cercle d'Etudes Vampiriques célébrait le Centenaire de la parution du roman Dracula, en organisant une série de conférences sur le thème du Comte et de sa famille. Ce sont les Actes de ces journées exceptionnelles, augmentés d'interventions de vampirologues parmi les plus éminents au monde, que les éditions de l'Oxymore proposent aujourd'hui aux amoureux du mythe vampirique dans une édition inédite et numérotée.


Des grandes peurs vampiriques du XVIIIe siècle à Dracula et la littérature contemporaine, en passant par le folklore asiatique et l'exploitation publicitaire, c'est un état des lieux complet du vampirisme qui est dressé ici en 14 articles.



Vampire : Portraits d'une Ombre - 1999
Editions de l'Oxymore, collection Comme des Ozalids

Posté par Lady Nini à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


True Vampires de Sondra London

True Vampires de Sondra London

 

True Vampires est une fascinante recension des tueurs suceurs de sang d'hier et d'aujourd hui. En véritable archiviste du vampirisme le plus débridé, Sondra London rend fort vivantes les pages les plus rouge sombre de l'histoire... « J'aimerais amener avec moi un Richard Chase ou un Peter Kurten lors d'une de ces conventions « Twilight » qui rassemble les fans de la saga. J'aimerais lâcher Issei Sagawa au milieu d'une soirée goth vampire, et voir les réactions horrifiées des porteurs de faux crocs quand le Japonais cannibale leur mordra une épaule. Le peuple demande du vampire ? En voici des vrais. Sans crocs, sans capes, sans cercueils, mais dotés d'une soif beaucoup plus insatiable... »

 

Posté par Lady Nini à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Sang pour sang : Le réveil des vampires par Jean Marigny

9782070438761

 

L'Antiquité eut ses divinités assoiffées, le Moyen Age ses pervers sanguinaires.
Au XVe siècle, l'Eglise immortalisa les morts-vivants en les reconnaissant. Le vampire eut dès lors le droit de cité. Trois siècles plus tard, en pleine raison triomphante, la psychose est générale. Le vampire est connu, décrit : un " revenant en corps ", réfractaire à la croix, éventuellement à l'ail... Le théâtre de la terreur est posé. La littérature romantique va le consacrer, avec, dans le rôle du saigneur, Dracula, de Bram Stoker.
Un siècle plus tard, le cinéma lui donne corps, dans tout l'achèvement de sa terrible splendeur. jean Marigny traque cette figure polymorphe dans les lieux mêmes où elle se réfugie : la nuit, la mort, le temps perdu.

Cet ouvrage de Jean Marigny est parfait pour les nouveaux amateurs de vampires qui veulent en savoir plus sur la naissance de ce personnage mythique fascinant.

Ce livre explique donc comment est née la superstition des vampires grâce à des figures historiques légendaires telles que Vlad L'Empaleur, la Comtesse Bathory ou encore Gilles de Rais et à d'incroyables circonstances qui empêchaient les corps des morts de retourner à la poussière. Il retrace aussi le passage du vampire du statut de superstition à celui de mythe grâce à une courte nouvelle que John Polidori, le médecin personnel de Lord Byron, rédigea en 1816 pendant leur séjour à la villa Diodati (Frankenstein...). Enfin, il fait aussi état de l'évolution du vampire dans les textes (Stoker, Rice...) et dans les films tout au long du 20ième siècle.

Cet ouvrage, bien que court, offre un très bon aperçu de ce qu'est l'image du vampire et permet aux nouveaux "adeptes" d'acquérir les connaissances minimales avant de se plonger dans des recherches plus approfondies. Jean Marigny a consacré sa longue thèse au mythe des vampires, elle s'intitule Le vampire dans la littérature anglo-saxonne et Sang pour sang en résume les grandes lignes.

 

Où sont passés les vampires ? d'Andreesco loanna

Où sont passés les vampires ? d'Andreesco loanna

 

En Roumanie, dans les villages isolés d'Olténie, on n'a jamais lu Dracula de Bram Stoker mais depuis des siècles la mort et ses rites ont envahi le quotidien au point que beaucoup suspectent en toute dépouille humaine un ennemi sanguinaire à l'affût, le moroï. Ioanna Andreesco a endossé le rôle de Sherlock Holmes dans son pays natal. Elle a recueilli un grand nombre d'histoires " vraies " pour découvrir comment devenir vampire aujourd'hui et pour reconstituer la mise à mort du monstre par la communauté villageoise. Croyances légendaires ? Psychose collective ? Faits divers ? C'est à l'exploration d'une bien étrange Europe à deux pas de chez nous que nous sommes conviés de sang-froid.

 

Loups-garous et vampires de Roland Villeneuve

Loups-garous et vampires de Roland Villeneuve

 

Loups-garous et vampires. Quels merveilleux frissons ces deux noms redoutables ne nous ont-ils pas procurés ! Frissons de peur, bien sûr, mais aussi d'attirance inavouée.
Le vampire n'est-il pas beau, et son étreinte mortelle n'est-elle pas douce à la jeune gorge qui s'offre ?
Ces êtres légendaires ont-ils réellement existé dans un lointain passé ? Et même, n'existeraient-ils pas encore? (Ainsi, il n'y a pas tellement longtemps, en 1925, la population d'un village du Bas-Rhin prenait la défense de son garde-champêtre, poursuivi pour avoir tué un enfant qui, assuraitil, s'était mué en loup !)
Roland Villeneuve les traque depuis l'antiquité jusqu'à nos jours. Il étudie et illustre d'exemples stupéfiants leurs étranges manifestations, leurs moeurs et leurs amours interdites. Il les débusque jusqu'au fond des repaires secrets qui les abritent encore de nos jours et nous fait ainsi effectuer un fascinant voyage dans les bas-fonds de l'espèce humaine.

 

Edition J'ai lu 1971

____________________________________________________

 

loups garous et vampires

 

Jadis redoutés pour leurs exploits sanguinaires qui semaient l'effroi dans les campagnes, loups-garous el vampires, devenus de nos jours héros de contes fantastiques et de films d'épouvanté, ont-ils véritablement disparu de notre univers?

Leurs moeurs et coutumes, l'éventuelle poursuite de leurs agissements, leurs amours mêmes, n'évoquent-ils plus qu'un lointain souvenir dans un quotidien où le Sexe et la Mort ne cessent pourtant de se confondre ?

Roland Villeneuve émet ici un point de vue beaucoup plus nuancé en recourant, notamment, à des exemples tirés de faits-divers criminels authentiques et de manuels de médecine légale traitant de la nécrophilie, du nécrosadisme, voire de cannibalisme...

Le lecteur sera certainement surpris d'apprendre que des auteurs de grande renommée n'ont jamais hésité à décrire des situations scabreuses ou macabres, faisant allusion à ces étonnantes déviations si peu ou si mal connues. Placée après une brève anthologie et une enquête sur les motifs esthétiques qu'ils ont suscités, une orientation bibliographique aidera enfin toute personne soucieuse d'approfondir l'évolution de la Lycanthropie et du Vampirisme, ces deux mythes immortels.

 

parution: 1991 / Editions Pierre Bordas & Fils

 

Posté par Lady Nini à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Les Vampires par Colloque De Cerisy

Les Vampires par Colloque De Cerisy

 

Le vampirisme, transfert d'énergie vitale d'un être à un autre, qui associe le sang, le sexe et la mort et constitue la forme ultime de la domination ou du parasitisme, se situe au coeur d'une vaste constellation de symboles et se prête à de multiples interprétations. Ce cahier de l'hermétisme s'emploie à éclairer un mythe qui ressort à la fois du fantastique et par bien des aspects à l'ésotérisme.



Table des matières :


Antoine Faivre et Jean Marigny, Avant-propos ;

Jean Marigny, Le Vampirisme, de la légende à la métamorphose ;

Alain Chareyre-Méjan, La Place du mort ou Le Cadavre se porte bien ;

Antoine Faivre, Du vampire villageois au discours des clercs ;

Jean-Claude Aguerre, Résistance de la chair, destitution de l’âme ;

Robert Baudry, Épiphanie des vampires ;

Jean Perrin, La Femme vampire dans la poésie romantique anglaise ;

Claude Herzfeld, Les Racines anthropologiques de l’imaginaire dans le Dracula de Bram Stoker ;

Roger Bozzetto, Le Trésor du vampire ;

Jean-Pierre Picot, Métaphores et métamorphoses du vampire : Hugo, Verne, Poe ;

Mariska Koopmanhurlings, Tournier, prince des ténèbres ;

Alain Goulet, Vampirisme et Vampirisation dans l’oeuvre de Robbe-Grillet ;

Jean-Louis Leutrat, Passages équivoques ;

Gilles Ménégaldo, Les Avatars cinématographiques de Dracula ;

Suzanne Liandrat-Guigues, Sang et famille (sur Vaghe stelle dell’orsa) ;

Stojan Pelko, The Servant et le Maître ;

Hervé Joubert-Laurencin, Quand le dessin animé vampirise le cinéma ;

Pérel Wilgowicz, Le Baiser de Vampyr tel qu’en son art Edvard Munch le change.

 

Posté par Lady Nini à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Les vampires humains de Roger Delorme

Les vampires humains de Roger Delorme

 

Le mythe du vampire vient du fond des âges. La crainte surnaturelle des morts - celle surtout que leur esprit puisse "revenir" - est à son origine. On cherchait donc à se les concilier par une offrande, souvent un sacrifice humain sanglant. Tous les peuples de tous les temps ont leurs légendes de vampires, goules, empuses, lamies, loups garous suceurs de sang rouge, véhicule de vie. C'est dans les pays balkaniques qu'on en trouve la forme la plus spectaculaire, devenue classique depuis le Dracula de Bram Stoker à la fin du siècle dernier. Avec tout un cortège de traditions : la morsure du vampire qui transmet le vampirisme; l'absence du reflet des vampires dans les miroirs... et aussi de mesures préventives "magiques", du crucifix au collier d'ail et à la balle d'argent, de la décapitaton néolithique des morts au pieu de bois enfoncé dans le coeur du vampire.


Cependant le vampirisme n'appartient pas seulement au folklore légendaire ou au roman noir. A travers l'histoire, et encore de nos jours, on connaît dans la réalité criminelle de nombreux "vrais" vampires humains, détraqués sexuels, schizophrènes plus ou moins nécrophiles. Depuis le prince vlad de Valachie, le véritable Dracula du XVe siècle et la fameuse comtesse Bathory, en passant par le vampire de Düsseldorf e l'entre-deux-guerres, jusqu'au récent vampire des cimetières à Nüremberg, les onze cas typiques analysés par l'auteur montrent une curieuse évolution dans le temps. On en arrive presque à une "Grandeur et décandence des Vampires". Une fois de plus, la réalité dépasse la fiction.

 

Posté par Lady Nini à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Les Vampires Du Cinema de David Pirie

Les Vampires Du Cinema de David Pirie

Livre du critique londonien de "Time out", admirateur de la tendance ghotique du cinéma et de la littérature. Bram Stocker, comtesse Bathory, films Universal, Hammer, Jean Rollin...

 

Illustré de # 200 clichés (noir et blanc/couleur).

 

parution 1978

 

Posté par Lady Nini à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Les Vampires de Tony Faivre

Les Vampires de Tony Faivre

Tony Faivre,Les Vampires,
Essai historique, critique et littéraire
,

Paris, Le Terrain Vague, E. Losfeld, 1962


Posté par Lady Nini à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Les Vampires - La légende, l'histoire, la réalité d'Andrés J.P. Paez & Horacio Moreno

Les Vampires - La légende, l'histoire, la réalité

 

Les Vampires - La légende, l'histoire, la réalité d'Andrés J.P. Paez & Horacio Moreno

 

Le mythe du vampire a des racines qui remontent à la préhistoire de l'humanité. La figure du vampire, transformée au fil des siècles, est entrée d'abord dans notre culture à travers l'art primitif, sur les vases, les statues ou des objets quotidiens et plus tard, par des méthodes plus sophistiquées comme la littérature et le cinéma.

Ce livre propose au lecteur d'entreprendre un voyage en sa ténébreuse compagnie depuis les origines de la légende jusqu'à son irruption définitive dans la culture de masse à travers dix-neuf chapitres très complets et abondamment illustrés.