27 avril 2011

Le Seigneur des anneaux de John Ronald Reuel Tolkien

Le Seigneur des anneaux de John Ronald Reuel Tolkien

 

La communauté de l'anneau

Aux temps reculés qu'évoque le récit, la Terre est peuplée d'innombrables créatures étranges. Les Hobbits, apparentés à l'Homme, mais proches également des Elfes et des Nains, vivent en paix au nord-ouest de l'Ancien Monde, dans la Comté. Paix précaire et menacée, cependant, depuis que Bilbon Sacquet a dérobé au monstre Gollum l'Anneau de Puissance jadis forgé par Sauron de Mordor. Car cet anneau est doté d'un pouvoir immense et maléfique. Il permet à son détenteur de se rendre invisible et lui confère une autorité sans limites sur les possesseurs des autres Anneaux. Bref, il fait de lui le Maître du Monde. C'est pourquoi Sauron s'est juré de reconquérir l'Anneau par tous les moyens. Déjà ses Cavaliers Noirs rôdent aux frontières de la Comté.



Les deux tours

Frodon le Hobbit et ses Compagnons se sont engagés, au Grand Conseil d'Elrond, à détruire l'Anneau de Puissance dont Sauron de Mordor cherche à s'emparer pour asservir tous les peuples de la Terre habitée: Elfes et Nains, Hommes et Hobbits. Au départ, les neuf compagnons s'étaient fixé une mission claire : transporter l'Anneau de Puissance au Mont du Destin, en plein pays ennemi, et le jeter dans le feu souterrain. Un voyage semé d'embûches, mais nécessaire pour anéantir le joyau maléfique et mettre en échec le Seigneur Ténébreux. Depuis, les Gens Libres ont été durement éprouvés : Gandalf a disparu, Boromir a voulu s'emparer de l'Anneau pour l'utiliser comme arme dans la guerre qui s'annonce et Frodon le Hobbit, porteur du talisman, s'est échappé, décidé à poursuivre son voyage désespéré jusqu'à l'Ennemi. La communauté s'est dissoute ; l'ombre s'étend toujours ; qui peut encore dissiper sa puissance malfaisante ?



Le retour du roi

Avec Le Retour du Roi s'achèvent dans un fracas d'apocalypse les derniers combats de la guerre de l'Anneau.
Tandis que le continent se couvre de ténèbres, annonçant pour le peuple des Hobbits l'aube d'une ère nouvelle, Frodon poursuit son entreprise. Alors qu'il n'a pu franchir la Porte Noire, il se demande comment atteindre le Mont du Destin. Peut-être est-il trop tard : le Seigneur des Ténèbres mobilise ses troupes. Les Rohirrim n'ont plus le temps d'en finir avec le traître assiégé dans l'imprenable tour d'Orthanc; ils doivent se rassembler pour faire face à l'ennemi.
Hélas, pauvres amis, hélas, trois fois hélas ! Saroumane, le Mage Blanc, Gollum, la créature des Monts Brumeux, sont en proie à la soif du pouvoir.
Pourquoi cherchent-ils tous l'Anneau Unique ? Frodon, le petit Hobbit, voudrait bien détruire l'objet infernal, mais il n'a pu franchir la Porte Noire. Comment atteindre le Mont du Destin ? Peut-être est-il trop tard : déjà Boromir est mort et la Terre du Milieu se prépare à la Guerre de l'Anneau. Une grande obscurité, issue du Mordor, commence à recouvrir le continent ; le seigneur Ténébreux mobilise.
Les Rohirrim n'ont plus le temps d'en finir avec le traître assiégé dans l'imprenable tour d'Orthanc, ils doivent se rassembler pour faire face à l'Ennemi. Frodon tente sa chance une fois de plus, passant par le Haut Col ; et là Gollum, toujours en proie à sa vilenie, le livre à l'abominable Arachné. Frodon va-t-il mourir ? Et que peut faire un simple Hobbit contre le maître du Pays Noir.

 

Posté par Lady Nini à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Le Poète / Los Angeles River de Michael Connelly

 

Le Poète

Le policier Sean McEvoy est retrouvé mort dans sa voiture. Chargé d'une affaire de meurtre abominable, son enquête n'avançait pas. Lorsqu'il apprend le suicide de son frère, Jack, son jumeau, journaliste de faits divers, refuse d'y croire. En cherchant à comprendre, il découvre d'autres cas de policiers apparemment poussés au suicide par des meurtres non résolus. Tous ont été retrouvés avec, à leur côté, des lettres d'adieu composées d'extraits de poèmes d'Edgar Poe. Un effrayant tableau d'ensemble commence à se dessiner. Jack fait pression sur les agents du FBI pour qu'une enquête soit ouverte sur ces suicides en série.

Los Angeles River

Sur la demande d'une vieille amie dont le mari vient de mourir, l'ex-inspecteur du LAPD Harry Bosch accepte de remettre de l'ordre dans les papiers du disparu. Rendu méfiant par les révélations d'un associé du défunt, il enquête et comprend qu'il y a eu meurtre. Encore faut-il le prouver et retrouver un assassin qui a laissé des traces un peu trop évidentes de ses intentions. C'en serait à croire qu'il a envie de se faire prendre, mais seulement au terme d'un périple de plus en plus dangereux. Pendant ce temps-là, l'agent du FBI Rachel Walling reçoit, elle, l'appel qu'elle redoutait depuis des années : le tueur le plus cruel et retors qu'il lui ait été jamais donné de traquer, à savoir... le Poète... est de retour. Ainsi commence un des romans les plus violents et douloureux de Michael Connelly

Posté par Lady Nini à 11:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

La Tombe des vivants de Christopher Pike

La Tombe des vivants de Christopher Pike

 

Ted a croisé la route de Dara, Keri celle d'Oscar : coup de foudre.


Deux histoires de rencontre apparemment banales entre un garçon et une fille. Mais les apparences sont parfois trompeuses. Et la banalité peut cacher de monstrueux desseins. La superbe blonde un peu lointaine et le fascinant garçon au regard si pénétrant sont différents des autres. Très différents. Ils sont d'ici et d'ailleurs. Ils viennent d'un monde où la vie n'est que le reflet de la mort. Une mort atroce de préférence, qui n'offre ni oubli ni pardon...

 

parution en 2001

 

un roman sur fond d'immortalité, de manipulation génétique et de l'élue qui changera le destin du monde

les événements s'enchainent plus sombres les un que les autres jusqu'au dénouement final

Posté par Lady Nini à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

L'heure de L'ange et L'épreuve de l'ange d'Anne Rice

L'heure de L'ange et L'épreuve de l'ange d'Anne Rice

Nous voila avec un livre (une fois n'est pas coutume) ne parlant pas de vampires mais écrit par la très célèbre romancière Anne Rice, auteur du cultissime Entretien avec un vampire. Elle a vendu plus de 100 millions d'exemplaires de ses livres à travers le monde. Après avoir écrit 22 romans dédiés aux vampires et aux sorcières (la saga des sorcières Mayfair), elle explore dorénavant un nouvel univers, celui des anges.

Lucky, Toby ou encore Tommy… son nom importe peu. L’important, c’est sa discrétion, son professionnalisme, sa compétence à exécuter froidement les cibles qu’on lui désigne. Après un contrat particulièrement éprouvant, Lucky est abordé par un mystérieux inconnu, un certain Malchiah. Ce Malchiah sait tout de lui, dispose de pouvoirs stupéfiants, et prétend être son ange gardien. Il lui offre de racheter ses crimes en sauvant des vies plutôt que de les prendre, et d’aider une famille juive au Moyen Âge accusée de meurtres rituels.
Est-ce une chance, un rêve ou un cauchemar ?


En 1998, après plusieurs années en se décrivant comme étant athée; elle annonce qu'elle voudrait maintenant utiliser sa vie et son talent pour écrire afin de glorifier sa croyance en Dieu, mais elle n'a pas renoncé à écrire des livres , aujourd’hui elle nous présente donc ce tournant de vie avec la parution du livre "L'heure de l'ange". Tout comme Anne Rice nous allons  quitter la Nouvelle Orléans pour rejoindre la Californie (lieu de résidence actuelle de l'auteure qui a quitter la Nouvelle-Orléans )

Lucky / Toby est un tueur à gages redoutablement efficace travaillant pour celui qu’ il nomme "l'Homme Juste". Il tue sur demande de cet homme ne laissant aucun indice, les représentants de l'ordre tout comme l'Homme Juste ignore sa véritable identité, il n'existe plus aux yeux du monde, n'a aucune attache.
Bien qu’il soit un tueur de sang froid il n'est pas dénué d'une certaine sensibilité: joueur de luth il se passionne pour le médiéval. Bien que reniant le nom de Dieu, il aime a se rendre dans les Missions (que ce soit celle de San Juan Capistrano ou bien celle de Mission Inn) ou il retrouve la quiétude.
Après son dernier contrat éprouvant Malchiah un séraphin se présente à lui en réponse à ses prières.
Malchiah va donc faire un voyage au cœur de sa vie, de son enfance nous menant dans les méandres qui l'on conduit a devenir un meurtrier, puis la rédemption de Toby va le plonger en plein cœur du Moyen Age dans la ville de Norwich à l'époque où les relations Chrétiennes et Juives sont plus que complexes, il va devoir aider Meir et Fluria accusés d'avoir tué leur enfant ...

Le roman prend un certain temps à se mettre en place, se perdant dans de nombreux  petits détails. Certains d'ailleurs nous sont difficiles à visualiser pour les non connaisseurs surtout lorsqu'Anne Rice évoque la botanique des lieux ou bien encore lorsqu'elle évoque les différentes classes culturelles au fils du roman  faisant référence aux Juifs, Chrétiens, Dominicains et Franciscains, et  passe trop succinctement sur d'autres (comme par exemple le personnage de l'Homme juste) que l'on aimerai voir plus détaillés. L'aspect psychologique de Lucky se révèle progressivement. Le vocabulaire est riche, fourni on notera que l'auteure reprend du vocabulaire correspondant à l'époque sur la partie du Moyen Age.
J'ai apprécié le fait que l'auteure emploie le mode de narration "JE" nous faisant nous sentir plus proche des personnages, au cœur de l'histoire nous plongeant au milieu d'eux  (comme à l'époque lors de la saga des vampires) ne nous laissant pas juste simple spectateur.


Le roman quand à lui prend véritablement son envol avec l'histoire de Lucky / Toby , on ne peut qu'être touché par la vie de celui ci enfant et les divers événements qui l'on mené à être celui qu'il est devenu. Mais l'émotion ne s'arrète pas là, elle va crescendo avec la confession de la douce Fluria qui nous compte le récit de sa vie et les faits qui ont amené au tragique événement de la perte de sa fille.


Les enfants ont d'ailleurs une place très importante. Les émotions ressenties au travers de leur personnages sont poignantes, ils ont une telle détermination dans leur choix, face aux événements que le récit leur impose.
Quand à Malchiah il gardera son mystère ... l'emportant avec lui dans l'Heure de l'Ange.

 

________________________________

 

Le tome 2   l'épreuve de l'ange est paru le 17 février 2011

 


 

 

« J'ai rêvé d'anges. Je les contemplais, les entendais dans l'étendue galactique de la nuit. Je sentais l'amour dont ils m'entouraient. Je sentais aussi une sorte de tristesse me dévaster, m'emportant vers ces voix célestes qui chantaient pour moi ». Ainsi débute le nouveau roman d'Anne Rice, qui nous emmène vers d'autres horizons, d'autres royaumes, et d'autres temps. Rome, XVIe siècle. La Ville éternelle, où les croix se dressent dans le ciel éclatant. La ville de Michel-Ange, de Raphaël.
Mais aussi la ville de l'Inquisition, où s'affrontent les Médicis et les papes avides de pouvoir… C'est là qu'est propulsé Toby O'Dare, ancien tueur à gages et joueur émérite de luth. Son ange gardien, Malchiah, lui demande d'enquêter sur un médecin juif accusé d'empoisonnement et de sorcellerie. Toby saura-t-il vaincre les terribles rumeurs et sauver ce jeune noble qu'on soupçonne d'être possédé par un dybbouk ?

 

Posté par Lady Nini à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Juliette d'Anne Fortier

5e50a955

 

Juliette et son Roméo une histoire de tout temps revisité, une histoire d'amour et de haine tellement intemporelle.
Aujourd'hui c'est l'auteure Anne Fortier qui nous transporte dans le mythe avec son roman Juliette.



Lorsque Julie apprend le décès de sa tante préférée, elle est très surprise que cette dernière ne lui lègue qu'une lettre. Certes, cette lettre est accompagnée d'une mystérieuse clef, et de l'adresse d'une banque à Sienne. Julie s'envole alors pour l'Italie et y découvre une liasse de papiers jaunis relatant les amours de son ancêtre, la belle Juliette Tolomei, et d'un jeune homme prénommé Roméo. Troublée par cette homonymie entre ses ancêtres et les personnages de Shakespeare, elle cherche à en savoir plus. Et ce qu'elle découvre lui fait mesurer le terrible danger qui la guette... Une poignante histoire d'amour. Shakespeare en a tiré sa plus belle pièce, Julie y découvrira son destin.


voici donc un résumé de livre qui intrigue qui donne envie dans savoir plus, non pas sans a priori lorsque l'on connait l'oeuvre de shakespeare, au final il en résulte une agréable surprise que l'on prends plaisir à lire. Anne Fortier à réussi un pari audacieux en nous présentant Juliette
Un livre qui une fois ouvert devient dur à refermer on se plonge dans ce roman qui dissémine les petits détails nous invitant à vouloir découvrir la suite de l'histoire avec une réelle impatience et ce jusqu'à la dernière page.

Le rideau se lève l'intrigue commence :

"Que la peste soit sur vos deux maisons" tout le monde connait cette phrase célèbre tirée de Roméo et Juliette mais cette histoire eu lieu bien avant que William Shakespeare ne s'en empare c'est ce que va découvrir Julie Jacobs notre juliette du roman en ce rendant à Sienne authentique ville médiévale
A la recherche du trésors de ses ancêtres leguer par sa mère Diane Tolomei Julie se lance dans un périples à travers la vieille ville sur les traces de Roméo et Giuletta ayant vêcus en 1340 découvrant leur histoire au travers d'un parallèle et des similitudes qui se tisse à travers son propre vécut comme si l'histoire se renouvelle continuellement nous allons vivre l'histoire au travers "des yeux de juliette"
Tout au long du roman l'auteur nous livre l'histoire présente de Julie et nous narre le passé et l histoire, des indices et informations trouvés en nous plongeant dans la Sienne de 1340 et j'avoue avoir apprécier ce contraste et les liens fait entre les deux époques car de fil en aiguille le puzzle se forme l'intrigue se dévoile de manière terriblement efficace. Les personnages eux aussi se dévoilent au fils des pages nous réservant bien des surprises ...

De son arrivé dans la ville, à sa rencontre avec les descendants des deux familles et de ses origines, traquée dans la ville la guerilla entre les deux maisons faire rage encore à ce jour mais une question reste en suspent pour Julie qui est donc Son Roméo à elle ?
Quel destin l'attend ?
l'histoire se répétera t'elle encore et encore ?





Avec tout mes remerciement aux éditions Michel Lafon qui m'ont offert l'opportunité de découvrir ce livre et de vous en faire la chronique

Posté par Lady Nini à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 mars 2011

cycle d'Elric par Michael Moorcock

cycle d'Elric par Michael Moorcock

Le cycle d'Elric est une saga d’heroic fantasy écrite par Michael Moorcock, mettant en scène les aventures d’Elric de Melniboné, albinos légendaire, dernier empereur de Melniboné, incarnation du Champion éternel destiné à rétablir la Balance entre la Loi et le Chaos dans le Multivers (ensemble d'univers parallèles)..
Elric de Melniboné est un personnage de fiction inventé par l'écrivain anglais Michael Moorcock. Il est le héros du cycle d'Elric, écrit entre 1961 et 1972.
Elric est un albinos à la santé défaillante, ce qui l'oblige à consommer de nombreux remèdes jusqu'à ce qu'il trouve Stormbringer, une épée qui, en buvant les âmes de ses adversaires, est capable de lui redonner de la vigueur.

Dernier empereur de l'île de Melniboné en pleine décadence, il tente vainement d'y introduire des réformes, mais se voit finalement contraint d'amener sa chute suite à la félonie de son cousin Yyrkoon. Tourmenté par le meurtre de sa cousine et amante Cymoril, il parcourt par la suite son monde, ainsi que quelques autres mondes du Multivers, aux côtés de son fidèle ami Tristelune d'Elwher.

La relation entretenue entre l’homme et son arme magique est une des réussites de la saga. L’épée n’acceptant d’être utilisée qu’à la condition d’absorber l’âme de ses victimes. La question souvent posée est donc la suivante : Est-ce bien Elric qui dirige Stormbringer ou le contraire ?

Les aventures d’Elric ne sont pas une succession d’exploits héroïques consistants à libérer des princesses sans défense de monstres maléfiques. Il abandonne son trône et sa richesse, tue sa dulcinée de façon étrange (dupé par une illusion de son cousin maléfique Yyrkoon) et traîne un sentiment de culpabilité et un désespoir sans fin.

Il trouve temporairement la paix à Tanelorn trouvant la vigueur dans des plantes médicinales au lieu de son épée. Mais il doit retourner au combat pour réveiller les dragons.

Michael Moorcock a construit un monde essentiellement dominé par le Chaos, principe cosmique opposé à la Loi. Le Chaos désigne à la fois l'anarchie, le désordre et la magie, mais aussi l'attachement aux libertés individuelles et le bouillonnement créateur tandis que le Loi désigne l’ordre, la justice, la technologie mais aussi l’ennui et la conformité.

Les personnages rencontrés par Elric sont donc attirés par la Loi ou le Chaos et leurs actions sont interprétables suivant ce schéma binaire. Elric lui-même est à l’origine un serviteur du Seigneur du Chaos nommé Arioch, cruel et décadent. Toutefois, de part sa curiosité, sa découverte de mondes étrangers et ses doutes perpétuels, il finit par être attiré par la Loi au détriment de sa destinée.

Elric représente un équilibre instable entre la Loi et le Chaos et un enjeu du combat incessant que se mènent les Dieux de chaque camp. Il est le symbole de la volonté des hommes de s’affranchir des Dieux qui les manipulent.

 

En France, le cycle d'Elric est généralement divisé en neuf tomes
  
Picnik collage

Elric des dragons / Elric of Melniboné

Melniboné, l'île aux Dragons, régnait jadis sur le monde. Désormais les Dragons dorment et Melniboné dépérit. Sur le trône de Rubis siège Elric, le prince albinos, dernier de sa race, nourri de drogues et d'élixirs qui le maintiennent tout juste en vie. La menace plane ; alors il rend visite au Seigneur du Chaos, Arioch, et conclut un pacte avec lui. Il s'engage ainsi sur le chemin de l'éternelle aventure : le Navire des Terres et des Mers le porte à la cité pestilentielle de Dhozkam, et son destin le pousse à franchir la Porte des Ténèbres ; au-delà, deux épées noires attendent leur maître et leur victime... Grande ambitions, passions monstrueuses. Idéaux et trahisons. Souffrance atroce et joies cyniques. Tourments de l'amour et douceur de la haine. Un passé ancien, qui revivra dans les plus immondes cauchemars.

  

La forteresse de la perle

Elric s'est perdu dans le Désert des Soupirs ; le voici à Quarzhasaat, ville engloutie par la marée des dunes. Trop tard peut-être : Elric délire, Elric agonise. Où est l'élixir qui lui rendra ses forces ? Et s'il boit l'élixir, où trouver l'antidote ? Finalement il accepte un pacte : il va quérir la Perle au cœur du Monde. Le voilà donc parti pour l'Oasis Fleur d'Argent, où Varadia, la Sainte Fille des nomades bauradim, dort d'un sommeil surnaturel. De là part le chemin vers les royaumes du Rêve, où se dresse, dit-on, la Forteresse de la Perle. Mais comment s'orienter, sans les Voleurs de songes, dans ces terres fictives ? Et comment affronter les Aventuriers Magiciens, sachant que Stormbringer, la Buveuse d'Âmes, ne pourra rien contre ces chimères issues de l'imagination ? Un voyage inouï attend le prince albinos : il explore des domaines de la "fantasy", où nul ne s'était risqué avant lui. 


 

Le navigateur sur les mers du destin

Nuit, éclairs, nuages noirs et ce sombre vaisseau tapis au large. Elric était arrivé au-delà du monde connu et le temps pressait. Les chiens n'allaient pas tarder à se montrer. - Ohé, du navire ! L'homme casqué tourna la tête. - Elric, nous vous attendions. Avec vous, nous sommes au complet. Ainsi commença une quête indéfinie sur une mer surnaturelle bordée par plusieurs mondes. Etrange navire voguant sur un océan plus étrange encore ! Ils étaient vingt héros, guidés par un capitaine aveugle et un timonier muet. Souvent Stormbringer, l'épée maudite, chantait en prenant des âmes, et les cadavres s'amoncelaient. Mais comment sortir de ce dédale où les dimensions tournent, où le temps glisse et où errent tant de marins perdus dans l'éternité ?

  

Elric le nécromancien

Le Glorieux Empire de Melniboné s'est effondré sous l'assaut des Puissances surnaturelles. Ses fils se sont dispersés à la surface de la Terre et s'éteignent lentement, haïs et craints des hommes, perdant le souvenir de leur antique fortune. Elric, le prince des ruines, descendant des empereurs, est le dernier adorateur de leurs dieux grotesques et merveilleux aux temples à demi oubliés. L'Ordre lentement le cède au Chaos. Elric est l'héritier de secrets terribles qui désormais ne peuvent que retarder l'échéance et portent surtout malheur à celui qui les détient. Alors il vit d'expédients, d'orgies et d'aventures, pillard sans srcupules, tueur cynique et désabusé, hanté par le remord, l'humour et la mélancolie. Constamment il nargue la mort, en attendant qu'elle le rattrape.

  

La sorcière dormante


Elric est de retour. Une sombre fête commence. Les regards rouges du prince albinos percent l'apocalypse et défient l'entropie, les monstres assoiffés de sang, les tourbillons furieux des barbares en sueur quêtant n'importe quoi ! Mais son plus mortel ennemi, c'est peut-être sa propre épée, Stormbriser, au pouvoir maléfique, buvant les âmes de ses victimes et communiquant leur force à l'homme de la porte... Est-il son maître ou son esclave ? A-t-elle partie liée avec Arioch des Sept Ténèbres, seigneur du Chaos, qu'il s'épuise à combattre ? Faible et sarcastique, maladif et sans scrupules, fataliste à ses heures, poète et désespéré, Elric doute. Il dit : " La justice n'existe pas. Il faut l'inventer ". Faites comme lui, inventez ce que vous faites. N'obéissez pas.

  

La revanche de la rose


Souvent Elric se retire à Tanelorn en se disant que pour une fois, c'est sûr, il va enfin pouvoir prendre un peu de repos, mais ça ne dure pas : très vite, il doit repartir dans des voyages sans trêve. Cette fois, il se dirige vers l'est à la recherche d'un globe où, semble-t-il, on peut voir toute la Terre future. Pourra-t-il y apprendre un peu de son propre avenir ? Ou bien sera-t-il éternellement condamné à éprouver sans cesse l'horreur de son passé ? Il faudrait qu'il retrouve l'âme de son père afin de pouvoir se détacher de son fantôme et d'échapper au malheur qui le poursuit. Dans cette quête lancinante, qui le conduit un peu partout dans le Multivers, il n'aura qu'une alliée : la Rose, seule survivante d'un peuple disparu, et qui n'a qu'une idée - se venger.

  

L'épée noire


Le sorcier fou, revenu de l'enfer sain et sauf, frissonnait de peur ; il voyait un peu l'avenir et savait qu'Elric l'attaquerait. Alors il nomma la créature et elle s'éveilla. Bientôt elle goûterait l'appétissante saveur de l'âme humaine. La plainte du Géant du vent déchaîna le chaos sur toute la Terre, l'épée d'Elric se leva et s'abattit en hurlant un chant de mort. Le sorcier se rongeait les ongles en piaulant misérablement ; partout les combattants luttaient, saignaient et mouraient. L'épée noire, échappant au prince albinos, prenait racine dans les chairs, les tendons et les viscères ; elle gémissait de plaisir en lapant la substance des vivants. Elric n'était pas responsable, il jouait son rôle ; il était le Porte-Épée.

  

Stormbringer


Et ce fut l'Ere des jeunes Royaumes. Des héros se dressèrent. Des prophéties s'accomplirent. Près du Désert des Larmes, Elric au funeste renom crut trouver un sursis en compagnie d'une femme. Le chaos et la Loi rassemblaient leurs forces en vue de l'assaut. Qui serait l'ultime victime ? Le prince albinos regardait la lame noire qu'il avait tant haïe ; elle avait tué ses amis et ses maîtresses, volé leurs âmes pour soutenir ses forces évanescentes. Cette fois elle voudrait plus. Il se sentait nargué. Alors il crut entendre un rire sauvage emplissant l'univers des échos de sa joie impie. Et quand vint l'heure, il comprit que c'était dérisoirement simple, et qu'il savait depuis toujours.

  

Elric à la fin des temps


Vous voulez suivre Elric dans sa quête éternellement recommencée à la pointe de Stormbringer, son infidèle épée ? Le voici englouti dans une fracture du continuum, affrontant les habitants de la fin des temps... ou les derniers Danseurs, qui sont assez puissants pour changer leur univers à volonté... ou même les Seigneurs du Chaos qui, raillant les lois de la vérité, mettent les intrus au défi de les distraire par leurs bons mots.
 

 

 

Posté par Lady Nini à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,