26 mai 2011

Athanasia Par Marie Lachanidis

8a4dacf4

 

Athanasia : 1. Sanguinaria

Ceci n’est pas une histoire d’amour, c’est une tragédie. Et bien qu’elle commence à la façon des contes, que le lecteur ne s’y méprenne pas. Le prince, bien que charmant, n’a rien du preux chevalier prêt à accomplir tous les exploits pour sauver sa dulcinée. D’une beauté parfaite, il use de son intelligence fine pour satisfaire ses désirs. La créature narcissique fait chavirer les cœurs, tomber les têtes et couler le sang…Qu’il avale avec délectation.
Se plaisant à résoudre les énigmes les plus compliquées, ce vampire de haut rang est prêt à tout pour emporter la victoire, jusqu’au jour où il rencontre une jeune amnésique innocente…

Amateurs de belles histoires à l’eau de rose, cœurs fragiles et âmes sensibles, abstenez-vous. Car s’il existe un nom à craindre, c’est bien celui du prince Ludwig Höllen von Weiteberg…

 

Ouvrage publié le 21/04/2011 chez edilivre

Posté par Lady Nini à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :