13 janvier 2012

Dame Blanche du Château de Puymartin

s93awtqi

 

Il était une fois au fin fond du Périgord le Château de Puymartin. Semblable par son architecture à celui de la Belle au Bois Dormant, son histoire relève plus de l'étrange que du conte de fée. Car, depuis le 16e siècle, la rumeur court : le château abriterait le fantôme de la Dame Blanche. Parez-vous de vos plus beaux déguisements et pénétrez dans l'antre de celle qui est au coeur de nombreux mythes.


Construit vers 1270, Le château Puymartin était autrefois entouré en contrebas du village du même nom. Il servit de frontière entre la France et l'Angleterre lorsque débuta la Guerre de 100 ans.

Ensuite pillé, privé de ses créneaux, remparts, tours et toitures, il fut repris en 1450 par Radulphe de Saint-Clar, reconstruit et agrandi. Il faudra ensuite attendre la fin des guerres au 17e siècle, pour que la demeure retrouve paix et sérénité.

Outre l'élégance de l'architecture générale, vous pourrez y admirer un magnifique escalier à vis, une chambre d'honneur ornée de tapisseries de la manufacture d'Aubusson, des poutres "à la française" ainsi qu'un mobilier transmis au fil des siècles. Depuis 1450, l'édifice est la propriété de la même famille.

Une exceptionnelle " chambre mythologique ", classée par les Monuments Historiques, présente également des " Grisailles " (peintures en noir et blanc sur blanc d'œuf) dont les scènes sont tirées de la mythologie Grecque. Toutes ces œuvres, dans un état de conservation quasi-parfait, ont été réalisées entre 1650 et 1671.



Mais le souvenir le plus fort de ce château vient sans nul doute de la petite pièce située dans la Tour Nord. Au 16e siècle une terrible tragédie s'y est déroulée : Thérèse de Saint-Clar, surprise par son époux de retour de guerre dans les bras de son amant, fut emprisonnée durant 15 ans.

A sa mort, elle fut emmurée dans cette pièce même. Depuis, nombreux sont ceux qui disent avoir vu une Dame Blanche parcourir les chemins de ronde de Puymartin pour finalement entrer dans cette chambre de souffrance.

Posté par Lady Nini à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :