23 août 2011

Histoire de vampires : du sexe et du sang à travers les âges

cn061maxiad

 

À un moment où l'intérêt pour le vampirisme est devenu une composante non négligeable de la contre-culture d'une jeunesse qui ne se reconnaît plus dans la trivialité de notre monde aseptisé, il devenait important que l'Histoire des vampires de Jacques-Auguste Collin de Plancy, qui date de 1820, soit rééditée. En effet, ce livre a été écrit avant que ne soit fixé, sous l'influence de Bram Stoker et de son Dracula, le mythe vampirique tel que nous pouvons le connaître actuellement. Ainsi, les vampires que nous présente Collin de Plancy sont tels qu'on les concevait à son époque à l'image des buveurs de sang classiques de l'Antiquité et de ceux plus récents des pays balkaniques où une véritable épidémie de vampirisme (dont Voltaire lui-même fut appelé à traiter) eut lieu de 1672 à 1755. Neveu du célèbre révolutionnaire français Georges Jacques Danton, Jacques-Auguste Collin fut un écrivain fécond qui ridiculisa dans ses livres les aristocrates, l'Église catholique et les superstitions.

 

parution 16 aout 2011