28 mars 2011

Vampires ; Une Anthologie de Francis Lacassin

Picnik_collage

ed de 2008 & volume de la version Ed. Christian de Bartillat, Les Belles Pages, 1995.

 


C'est au siècle des Lumières que le vampire est sorti des ténèbres. Il va vite conquérir les esprits des romanciers et des poètes qui mettent aussitôt en scène ce personnage maléfique et séduisant. La présente anthologie établie par Francis Lacassin rassemble les plus emblématiques évocations de la redoutable créature à travers le temps et les frontières : E.T.A. Hoffmann, Gogol, Tolstoï, Dumas, Lafcadio Hearn ou Jean Ray. Figurent aussi dans ce livre des auteurs essentiels sur le sujet : Bram Stoker, le créateur du comte Dracula, ou Anne Rice...
Pour le plus grand effroi et le plus grand plaisir du lecteur, ces histoires de vampires rappellent la fascination exercée par ce passager clandestin venu de l'Est qui se refuse à rejoindre l'au-delà et qui, chaque nuit, s'éveille de la mort.


* Augustin Calmet. Vampires (1749).
* John Willian Polidori. Le vampire (1819).
* E. T. A. Hoffmann. La vampire (1828).
* Nokolaï Vassilievitch Gogol. Vij (1835).
* Théophile Gautier. La morte amoureuse (1836).
* Alexandre Dumas. Histoire de la dame pâle (1849).
* Alexis Constantinovitch Tolstoï. La famille du Vourdalak (1847 ou 1849 ?).
* Prosper Mérimée. Lokis (1869).
* Bram Stocker. Bienvenue au château Dracula (1897).
* Lafradio Hean. Histoire de Chûgorô (1902).
* Gustave Le Rouge. Le mystère martien (1909).
* Jean Ray. Le gardien du cimetière (1919).
* Anne Rice. Entretien avec un vampire (1976).


Ce recueil de nouvelles nous plonge en plein cœur du vampirisme. Bien avant Bram Stoker et son fameux Dracula, dont on retrouve un extrait dans ce volume, d'autres écrivains avaient donné vie à cette terrifiante figure du fantastique qu'est le vampire, mâle ou femelle. Réunis dans ce livre sont: Dom Calmet, Alexandre Dumas, Gogol, Tolstoï, Mérimée, Théophile Gauthier, Jean Ray, Gustave Le Rouge, Lafcadio Hearn, Anne Rice...
Qu'elles aient été écrites en 1749, 1819, 1849, 1902 ou 1976, ces nouvelles, quoique de style différent, gardent un point en commun: l'horreur et la terreur qu'inspire ce personnage mythique qu'est le vampire. Il est toujours agréable de lire ces écrits d'un autre siècle et d'y découvrir un langage fleuri certes, mais qui nous fait découvrir la richesse du français d'autrefois, agrémenté d'un romantisme dépassé.

 

 

Posté par Lady Nini à 12:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,