31 mars 2011

Le journal d'Edwin Underhill de Peter Tonkin

Le journal d'Edwin Underhill de Peter Tonkin


Revenue dans le monde des vivants, elle se repaissait de leur sang.

Quoi de plus exquis que la sensation des lèvres qui se pressent contre la chair chaude et ouverte? Pourtant, ce n'est que le prélude à d'autres sensations qui dépassent l'entendement... Comme une aiguille fine, mes crocs transpercent la peau fragile de la gorge de Jane, la femme que j'aime. Bientôt sur ma langue avide, jaillit le sang chaud de Jane et bien plus avec lui: les merveilleuses complexités de sa vie, ses espoirs et ses rêves, ses amours et ses haines... Enfin repu, j'enfouis mon visage dans le creux de son épaule: j'ai partagé l'essence de cette femme plus profondément que le plus épris des amants. Je suis la lèpre et j'infeste cette qu'entre toutes j'aime le plus afin de n'être plus seul dans ma damnation obscène, afin de faire d'elle un monstre pareil à moi-même...


Posté par Lady Nini à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,