07 avril 2011

le molosse de lovecraft

le molosse de lovecraft

 

Deux jeunes Anglais pilleurs de cimetières, fascinés par la mort et la démonologie, se rendent en Hollande après avoir eu vent d'une rumeur concernant la tombe d'un soi-disant vampire… L'ayant exhumé, ils découvrent un médaillon qu'ils ramènent en Angleterre. Mal leur en prend, car la punition s'abat sur eux, annoncée par un affreux aboiement…



La putréfaction hante ce récit vampirique. Ecrit en septembre 1922 à la suite d'une visite du cimetière hollandais de Flatbush à New York lors d'un séjour chez sa future femme Sonia Greene, Le molosse est sans conteste l'une des nouvelles les plus glauques de Lovecraft, un texte nécrophile à souhait et typique du style littéraire de jeunesse de HPL : lourd et malsain. Tout est noir, dégoûtant, repoussant, monstreux, difforme. Le narrateur use et abuse d'un vocabulaire effrayant, décrivant avec une peur sourde les étranges événements qu'il traverse… C'est de l'horreur pure, sans arrière-plan cosmique, qui contraste fortement avec les recherches narratives et thématiques que Lovecraft poursuivra par la suite.

 

Posté par Lady Nini à 23:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,