Plus morts que morts-vivants de Jack Dann & Gardner Dozois

 

L'horreur, l'horreur...

Bruckman, un déporté, dans un camp de concentration anonyme, découvre que son camarade Wernecke, déporté comme lui, est... un vampire.

S'ensuit une étonnante et mortelle confrontation.

Ce texte parut pour la première fois en 1982, dans un magazine peu ouvert au fantastique: les revues spécialisées l'avaient refusé tant il paraissait d'une cruauté insoutenable.

Le récit a enfin conquis public et admirateurs depuis que l'on s'est aperçu que cette histoire, odieuse, à la fois apportait témoignage sur l'horreur nazie, et entrait dans un étrange courant littéraire: la réhabilitation du vampire par le biais de la comparaison.