22 avril 2013

Vampires & Bayous de Morgane Caussarieu

affiche-version-dc3a9finitive

 

Sexe, sang et décadence, la résurrection du mythe du vampire en Louisiane.


Depuis des siècles, le nosferatu est dans l’inconscient collectif un résident d’Europe de l’Est, une créature de Roumanie ou de Transylvanie. Mais à chaque époque son vampire, et il semblerait que celui de ces trentes dernières années soit devenu américain : il cacherait désormais son cercueil dans les bayous, en Louisiane !


Morgane Caussarieu analyse comment les amateurs d’hémoglobines, dans les œuvres Southern gothic, deviennent sous la plume des écrivains et les caméras des cinéastes, une somatisation de la culpabilité historique et du malaise du Sud Profond. Tour à tour esclavagiste dans les Plantations, soldat confédéré ou marginal sexuellement décadent, le vampire sudiste — popularisé par le Entretien avec un vampire d’Anne Rice — est une créature complexe qui s’amuse à briser les tabous de la puritaine Amérique. La série TV culte True Blood l’ayant propulsé sur le devant de la scène, il était donc temps de lui consacrer un essai !


Il y aura dans cet essai :


• Une préface du grand spécialiste des vampires, Jean Marigny.
• Une interview d’Anne Rice
• Un essai qui mélange Histoire, gender studies et pop culture
• Une approche documentée, originale et inédite du vampire écrite dans un style punchy
• Un voyage fascinant dans le passé traumatisant et sensuel de La Nouvelle-Orléans
• Une analyse d’œuvres incontournables comme Âmes perdues de Poppy Z. Brite, Riverdream de George R. R. Martin ou Aux Frontières de l’aube de Kathryn Bigelow.
• L’auteur est une vraie passionnée du genre, et cela se sent.
• Un sujet d’actualité grâce au succès de True Blood, la sortie au cinéma d’Abraham Lincoln chasseur de vampire, et la réédition d’Entretien avec un vampire.

Posté par Lady Nini à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


17 janvier 2013

Le journal perdu de Bram Stoker par Elizabeth Miller et Dacre Stoker

9782290057650

 

La récente découverte d'un journal intime appartenant à Bram Stoker a bouleversé ce qu'on croyait savoir du père de Dracula. Prises entre 1871 et 1881, ces notes captiveront aussi bien les inconditionnels de ce chef-d'oeuvre que les amateurs de littérature gothique. Méticuleusement retranscrit et étudié, ce texte offre un aperçu nouveau et intrigant de la nature complexe de l'auteur, de ses pensées et du développement de son style.
Assistés par une équipe de chercheurs, Dacre Stoker et Elizabeth Miller ont habilement fait correspondre le contenu de cet ouvrage avec son travail ultérieur ; plus particulièrement Dracula. Curiosités, songes et anecdotes : la genèse d'un homme et d'un mythe fascinants.

25 octobre 2012

À la poursuite de Dracula par Simon Sanahujas & Gwenn Dubourthoumieu

Couv-a-la-poursuite-de-Dracula

 

 

À la poursuite de Dracula est le récit, illustré de nombreuses photographies, du périple insolite de deux voyageurs partis sur la piste du plus célèbre des vampires. Du mystérieux col de Borgo à l’école de magie noire de Scholomance en passant par les lieux des exploits de Vlad l’Empaleur, du port de Whitby aux hauteurs de Londres, ce livre suit leurs errances entre la Roumanie et l’Angleterre. Malgré les écueils et l’étrange malédiction qui semble les poursuivre, ils remontent les pistes, recoupent les informations et font d’intrigantes découvertes tandis qu’une dérangeante question s’impose à eux : et si Bram Stoker n’avait pas inventé l’histoire de Dracula ?

 

Troisième volet d’une série de récits de voyages illustrés, expositions et conférences reposant sur le même concept : allier la découverte d’un personnage de littérature populaire à celle d’un territoire réel. Après le Gabon pour Sur la piste de Tarzan, nos deux aventuriers de l’imaginaire se sont rendu en Roumanie et en Angleterre, à la poursuite d’un autre grand mythe : Dracula !

 

Simon Sanahujas est un jeune romancier des littératures de l’imaginaire, et Gwenn Dubourthoumieu est un photographe de presse, ayant longtemps vécu au Congo

 

parution novembre 2012

24 mai 2012

Dracula de Philippe PAYGNARD

12299_1

 

ouvrage n°3 de la collection "héros" des éditions DLM.

Bela Lugosi, John Carradine, Christopher Lee, klaus Kinski, Gary Oldman. Le point commun entre ces acteurs talentueux se nomme Dracula. Héros de la nuit et d'un seul et unique livre écrit en 1897 par le romancier irlandais Bram Stoker, le comte Dracula est une créature à facettes multiples. Dans cet ouvrage, Philippe Paygnard s'intéresse à ce personnage haut en couleur, héros de centaines de bandes dessinées, films, téléfilms, dessins animés et même jeux vidéo.

Ce livre de référence comporte une étude détaillée de la figure littéraire et historique qu'est Dracula, une biographie de Bram Stoker,ainsi qu'une filmographie sélective des longs-métrages consacrés au plus célèbre des princes de la nuit.

Posté par Lady Nini à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 mai 2012

Bram Stoker : Dans l'ombre de Dracula d'Alain Pozzuoli

250_____POZZUOLI-stoker_495


En avril 1912, Bram Stoker (1847-1912), l'une des figures les plus caractéristiques de la littérature gothique anglo-saxonne, basculait "au-delà du crépuscule". L'auteur de Dracula, le plus terrifiant livre d'épouvante du XIXe siècle, plongeait alors dans un long purgatoire, relégué dans l'ombre de sa monstrueuse et vampirique créature qui, elle au contraire, allait bientôt devenir par la magie du cinéma, un nouveau mythe moderne, connu dans le monde entier et, incarnant depuis l'un des emblèmes de la culture populaire mondiale.

C'est à la découverte de cet homme à l'existence mystérieuse, riche et contrastée, que nous entraîne Alain Pozzuoli dans cette biographie où il nous dévoile l'univers intime de celui autour duquel gravitèrent les personnalités les plus importantes du XIXe siècle à Londres, Oscar Wilde, Henry Irving, Ellen Terry, Winston Churchill, Georges Bernard Shaw...Littérature, théâtre, journalisme, occultisme, politique, Bram Stoker était à l'orée de tous les domaines.

De Dublin à Londres, en passant par les États-Unis, toutes les étapes de sa vie sont ici racontées avec leurs corollaires dans son oeuvre littéraire. Un livre passionnant, informatif et pertinent, agrémenté d'un texte totalement inédit de Bram Stoker et de nombreuses photos illustrant son parcours personnel et professionnel.




Alain Pozzuoli a la particularité de faire des livres originaux et diversifiés, des guides littéraires (sur Londres, Dublin), des Anthologies (Fantômes du jazz, French Gothic, Le Bestiaire des écrivains, Histoires d'Irlande), des livres de cuisine (quand les vampires ont les crocs), des livres musicaux (Dictionnaire des yé-yés à l'usage des fans, Sexy songs) mais surtout, il travaille depuis de nombreuses années sur Bram Stoker et sa créature Dracula ; on lui doit dans ce domaine divers ouvrages : Bram Stoker, prince des ténèbres, Baisers de sang, La Bible Dracula, Le goût des vampires etc.


Posté par Lady Nini à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 novembre 2011

Vampires : de la réalité au mythe de Jean Marigny

Picnik collage

 

Un livre qui remonte à l'origine du mythe des vampires...


Après un tour d'horizon mondial présentant les différents ancêtres du vampire moderne, l'auteur retrace la naissance et l'évolution de la figure du vampire, les modèles historiques qui l'ont inspiré, l'apparition de la légende au XIXe siècle, véhiculée d'abord par la littérature puis, dès le XXe siècle, par une profusion d'oeuvres cinématographiques.

 

parution : 10 novembre 2011 éditions La Martinière

10 septembre 2011

Mythologie Du Vampire En Roumanie de Adrien Cremene

68129831

La mythologie du vampire en Roumanie
Adrien Cremene, avec la collaboration de Françoise Zemmal.


assr_0335-5985_1981_num_52_2_T1_0215_0000

COLLECTION : LES CARREFOURS DE L'ETRANGE  / EDITIONS DU ROCHER 1981

 

Les métamorphoses de Dracula l'histoire et la légende De Denis Buican

9782866451424_image
L'histoire de Vlad l'Empaleur prince régnant sur la Valachie et les avatars du mythe auquels elle a donné naissance : Dracula le vampire

parution en 1993 aux éditions du félin

De la mastication des morts dans leurs tombeaux de Michäel Ranft

arton1665-4eed8

De la mastication des morts dans leurs tombeaux (De Masticatione Mortuorum in Tumulis) 1728

 

Texte traduit du latin et présenté par Danielle Sonnier.

En 1725, les gens de Kisolova, en Hongrie, exigent l’exhumation et l’exécution de Plogojovitz, un villageois mort depuis peu, qu’ils accusent d’être un vampire.

Le philosophe allemand Michaël Ranft, reprenant en 1728 le motif plus ancien de la « mastication des morts dans les tombeaux », analyse les données du rapport officiel de l’administration autrichienne : nous avons là les prémisses de la construction mythologique du vampire, ce « revenant en corps » dont on connaît la fortune...

Au carrefour des voies rationalistes, des chemins théologiques et des sentiers ésotériques, anti-mécaniste et éclectique, Ranft s’avance toujours lesté du savoir de l’Antiquité, pour défendre la thèse de la Magie Naturelle... Au-delà d’un blason macabre du corps (comment vivent encore dans la tombe ongles, cheveux et peau, humeurs, sexe et sang ?), soucieux de redéfinir la matière, le passage entre vie et mort, de distinguer la croyance dans les forces occultes de la sorcellerie, d’anéantir la superstition, de comprendre la contagion de la peste et le processus de la corruption, à son corps défendant, Ranft célèbre en fin de compte au cours de son enquête la puissance fantastique de l’imagination : voilà une nouvelle figure de la crise d’affranchissement de l’esprit vis-à-vis de la matière et le principe magique par excellence qui commande aux grandes manifestations hystériques de la première moitié du xviiie siècle. [Première traduction du latin]

 

  • Editeur : Jérôme Millon (1 novembre 1998)
  • Collection : Petite collection Atopia

 

23 août 2011

Histoire de vampires : du sexe et du sang à travers les âges

cn061maxiad

 

À un moment où l'intérêt pour le vampirisme est devenu une composante non négligeable de la contre-culture d'une jeunesse qui ne se reconnaît plus dans la trivialité de notre monde aseptisé, il devenait important que l'Histoire des vampires de Jacques-Auguste Collin de Plancy, qui date de 1820, soit rééditée. En effet, ce livre a été écrit avant que ne soit fixé, sous l'influence de Bram Stoker et de son Dracula, le mythe vampirique tel que nous pouvons le connaître actuellement. Ainsi, les vampires que nous présente Collin de Plancy sont tels qu'on les concevait à son époque à l'image des buveurs de sang classiques de l'Antiquité et de ceux plus récents des pays balkaniques où une véritable épidémie de vampirisme (dont Voltaire lui-même fut appelé à traiter) eut lieu de 1672 à 1755. Neveu du célèbre révolutionnaire français Georges Jacques Danton, Jacques-Auguste Collin fut un écrivain fécond qui ridiculisa dans ses livres les aristocrates, l'Église catholique et les superstitions.

 

parution 16 aout 2011